Watch YoungDiplomats Exclusive Interview

International Relations Interview in Paris During the past weeks, our reporter Adrien had the chance to take part of an interview within the Campus Eiffel in Paris. Adrien asked his question to Fabrice Ravel and Olivier Jacquemond, two professors and expert of international relations, history and philosophy. Adrien developed many themes such as human rights in […]

Overview of 2016

International Relations Interview in Paris

During the past weeks, our reporter Adrien had the chance to take part of an interview within the Campus Eiffel in Paris. Adrien asked his question to Fabrice Ravel and Olivier Jacquemond, two professors and expert of international relations, history and philosophy. Adrien developed many themes such as human rights in Russia, the United States elections and the Brexit.

Watch the conference above in French (with English subtitles) and share your comments to us!

You may also like

3 comments

  1. Patrick 2 years ago

    Très bons intervenants. Voici mes remarques naives : de nombreux concepts sont évoqués lors de cet entretien, dont celui du “post truth” dont la pertinence ne m’a pas convaincu. Par contre à aucun moment le mot “bon sens” n’est évoqué. N’est ce pas le mépris des élites pour le bon sens populaire qui leur fait perdre leur crédibilité face au peuple ? Question subsidiaire : La notion de bon sens a t elle une signification en politique et en diplomatie?

    Reply Like Dislike
  2. Patrick 2 years ago

    Une deuxième remarque: l’évocation d’Hubert VEDRINE, décrit comme un grand diplomate, lors de cet entretien où est soulevé la problématique de la morale en diplomatie, m’a paru déplacée. En effet je pense que la morale existe en diplomatie et consiste à ne pas mépriser les autres nations, alliés ou ennemies. Mr VEDRINE fait preuve d’un tel mépris pour les autres peuples qu’il me paraît incongru de le citer en exemple sur ces sujets.

    Reply Like Dislike
  3. Adrien 2 years ago

    Bonjour Patrick, merci pour votre réponse.

    Ayant débriefé avec Fabrice Ravel, la question sur une société post-factuelle aurait pu durer toute une séance.
    Ici, nous avons constaté uniquement un fait: l´émergence de débats autour d´opinions et non de faits. On peut prendre l´exemple des élections américaines par exemple.

    Concernant Hubert Védrine, il s´agissait uniquement de mentionner son action dans une période importante en relations internationales. Nous ne portons pas de jugements particuliers sur sa personnalité.

    Merci encore pour votre intervention,
    Adrien

    Reply Like Dislike

Leave a Reply